Tartare de dorade thaï

Avant de rentrer pleinement dans les recettes hivernales, l’équipée sauvage de Kathy Kolibri revient sur le blog avec une recette et de superbes photos qui vous feront profiter des derniers rayons de soleil avec un tartare de dorade façon thaï.

chouchou l'amoureuse et son tartare de dorade sur son dos

Pour réaliser un tartare de daurade pour 4 personnes, il vous faut :

  • 1 kg de filets de de dorade royale
  • 3 citrons verts
  • 1 c. à café de piment d’espelette
  • cerfeuil et ciboulette
  • persil plat, aneth et coriandre
  • une mangue
  • un avocat
  • un bâton de citronnelle
  • de la sauce nuoc nam
  • une cuillère à café de cassonade
  • sel, poivre

Commencez par faire la sauce la veille pour plus de goût… car il faut faire mariner la citronnelle que vous détaillez en petits bâtons dans votre jus de citron, et la laisser reposer une nuit au réfrigérateur.
Une fois votre jus prêt, vous pouvez ajouter les herbes (gardez-en un peu pour votre présentation finale), la sauce nuoc nam, et la cassonade. Vous n’aurez pas besoin de rajouter de sel.

Le lendemain…

Détaillez votre poisson en petits morceaux (en petits carrés) puis hachez-le au couteau.

Pensez d’ailleurs à demander à votre poissonnier de lever les filets de dorade sauf si vous êtes super doués et que vous savez le faire sans trop de perte.

Épluchez maintenant la mangue et l’avocat, citronnez-les et ajoutez-les à votre poisson. Ajoutez la sauce, rectifiez l’assaisonnement avec le sel et le poivre, parsemez de piment d’Espelette, et mélangez le tout.

Et si vous souhaitez en faire un véritable plat, voici un accompagnement parfait auquel vous pouvez penser : du riz sauvage surmonté d’une tuile de parmesan (sur une plaque allant au four, étalez du papier de cuisson et mettez des morceaux de parmesan, mettez à four chaud pendant quelques minutes, surveillez : la tuile doit être dorée et croustillante, attendre qu’elle refroidisse avant de l’enlever du papier).

Ce tartare de dorade aime être servi frais! 😉 Bon appétit!

« Poisson estival, petits légumes du soleil, jus de framboises et sel d’hibiscus »

partenariat gourmand recette tartare de poisson exotique

recette by @kathy kolibry traiteur evenementiel
organisation by kathy kolibry
model : chouchou l’amoureuse
tenues : miracle petit pois
Photographie by @ludivine b

Istanbul : capitale qui électrise!

Istanbul, la mosquée et les rives du bosphoreA deux reprises cette année, je me suis retrouvée à fouler le sol turc et à humer les effluves épicées d’Istanbul.

Quel bonheur! Vous ne pourrez que tomber sous le charme de cette ville éveillée et rythmée par le Bosphore.

Très hétéroclite, cette ville vous transporte réellement.

De quartiers en quartiers, vous découvrez au fil des ruelles et des places bruyantes, une âme et une sensibilité différente.

Où goûter au célèbre petit déj turc ?

petit déjeuner à rumeli hisari istanbulFilez dans le quartier de rumeli hisari, qui doit son nom à la forteresse qui l’entoure, et aux détours de quelques petites rues, vous tomberez rapidement sur de petits restaurants (un brin vintage et déco), qui vous serviront un petit déjeuner turc digne de ce nom! (l’image parle d’elle-même : dans la famille on ne néglige pas l’importance du petit déjeuner! ;-))

patisserie baylan kadikoy istanbulLa pause gourmande :

Toujours Kadikoy, arrêtez-vous absolument chez Baylan.

Baylan Pastaneleri
Caferağa Mh.,
Muvakkıthane Cd No:19

De 1, les pâtisseries y sont à tomber, mais attention aux kilos en trop! De 2, si vous n’êtes pas trop sucré, la sélection de thés et cafés glacés y est bien étoffée… et de 3, si vous êtes observateur(trice), faufilez-vous jusqu’à l’arrière boutique, une petite cour ombragée vous attend au bout! et ça, c’est le top! (je trinque pour vous!)

Les marchés qui valent le détour :

Je ne citerai plus le célèbre marché aux épices d’Istanbul. Allez jusqu’au centre et faites un 360° sur vous-même, vos sens en seront fous!

J’ai également fait une petite escale sur l’autre rive, dans le quartier de kadikoy. Dès que vous apercevez un peu plus d’effervescence, c’est que vous êtes dans le centre névralgique! Arrêtez-vous près des étals de poissons et de fruits et légumes frais…

marché aux épices d'istanbul et marché de kadikoy

Les restaurants à ne pas manquer :

Develi, où le kebab servi est aussi grand que votre tablée, nous étions 6…!

Sans oublier que le restaurant comprend plus de 4 étages à quelques mètres à peine du Bosphore, la vue y est à couper le souffle! A la tombée de la nuit, c’est magique.

develi kebab kadikoy istanbulDeveli Restaurant

Fenerbahçe Mh.
Kadıköy/İstanbul

+90 216 418 9400

Dans le quartier de Taksim, si votre bourse vous le permet (car le vin y est cher) et les plats pas donnés, réservez dans cet « Ocakbasi » local, mais tellement savoureux! On y a mangé comme des reines! Et le grill central en cuivre à l’ancienne en met plein la vue où cuisent vos brochettes et côtelettes d’agneau pour des kebabs deluxe!

Istiklal Caddesi
Bekar Sokak No:28
Beyoglu

Où prendre un verre :

Lors de mon second voyage, j’ai eu la chance d’être dans un quartier fort sympathique sur les rives du Bosphore : Ortaköy, à la fois animé et diversifié. Le soir, il est très agréable de venir s’y balader pour voir les jolies lumières se refléter sur les rives. Vous y trouverez bon nombre de restaurants qui vous serviront des cocktails ou autres.

incirli saraphane istanbulincirli saraphane cave à vinsJe vous conseille également de prendre un bus longeant les rives jusqu’à kuruçesme. Là-bas, nous avons trouvé une immense cave à vin moderne mais authentique, installée sur trois étages, un peu en contre-haut de la route.

Disposant de deux balcons et d’une immense terrasse très lounge, İncirli Şaraphane est l’endroit idéal où refaire le monde autour de bons vins turcs et de délicieux mezze. La vue est tout aussi incroyable que le reste! (ces deux photos ne sont pas les miennes, mais celles de l’établissement)

İncirli Şaraphane, Kuruçeşme
0(212) 257 1129

Si vous cherchez des endroits qui valent le détour pour un bon poisson, je vous suggère de continuer sur la route de Kuruçeşme… Les restaurants en font leur spécialité et les vues sont magiques, surtout le soir.

Ce premier article prend fin désormais, mais ce n’est que le début d’une liste non exhaustive! Je viendrai y rajouter quelques adresses un peu plus tard… Je le dédicace tout particulièrement à ma soeur, qui a pris le temps de partager ses bons plans en bonne « locale »! <3

PS : pour les Bordelais, une ligne directe vient d’ouvrir depuis Bordeaux (et je ne vous ai pas encore parlé des plateaux repas de malades que Turkish Airlines fait! ^^)

Kiss kiss,

M