Salade d’épinards, gorgonzola, poire et chips de panais

En plus d’être en retard dans mon boulot, me voilà en retard dans mes publications de recettes! Heureusement que ce mois-ci, j’ai un petit coup de pouce du magazine de la ville de Bordeaux : Bordeaux Magazine, dans lequel je vous détaille la recette ci-dessous! #fierté

Vous pourrez donc d’ici quelques jours retrouver la recette de ma salade de fête aux pousses d’épinards, au gorgonzola, à la poire et aux chips de panais, avec quelques noisettes fraiches torréfiées et des pignons de pin.

Un délice! J’avais envie de mettre en avant des produits que j’affectionne durant cette période de l’année et de vous parler des quelques petits commerces de mon quartier qui font mon bonheur culinaire et qui méritent que leur travail soit mis à l’honneur!

C’est parti donc pour la recette, pour 4 personnes, il vous faut :

salade d'épinards au gorgonzola et poire, chips panais

  • Une poche de pousses d’épinards bien frais
  • 2 poires comices qui se tiennent bien
  • 2 poignées de noisettes fraiches
  • 1 joli morceau de gorgonzola de la fromagerie Beillevaire (la fourme d’ambert peut très bien convenir également)
  • 2 panais
  • 3 cuillères à soupe de pignons de pin
  • Un peu de miel, vinaigre balsamique et d’huile de courge

Le principal, dans cette recette, est de bien rincer ses feuilles d’épinards et qu’elles ne soient pas trop grosses. A la fois pour que ce soit agréable en bouche et joli dans l’assiette.

Une fois égouttées, disposez-les dans vos assiettes équitablement.

Faites dorer vos pignons et vos noisettes dans une noix de beurre à la poêle. Il vous faudra également éplucher vos poires et les couper en petits morceaux. Détaillez en dés votre gorgonzola légèrement coulant.

Pour fabriquer vos chips de panais, rien de plus simple (et nul besoin de mandoline!). Coupez vos panais en rondelles de 2mm d’épaisseur environ. Mettez dans un bol vos rondelles, arrosez d’huile d’olive, d’une pincée de sel et de poivre et vous n’avez plus qu’à les disposer sur une feuille de cuisson à 150° pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’elles soient dorées à souhait et légèrement gondolées.

Enfin, dans un petit bol ou dans un pulvérisateur, mélangez une grosse cuillère à soupe de miel, deux de vinaigre balsamique, et deux d’huile de courge.

Il ne vous reste plus qu’à disposer le tout dans vos assiettes et à asperger le tout avec votre émulsion vinaigrée!

pinot gros d'alsace 2012 - Laurent BarthPour changer nos habitudes, nous avions décidé ce jour là de tester avec mon amie oenologue Eléonore de Loynes du blog Parlez moi du vin!, quelques blancs que nous imaginerions bien avec cette salade.

Et le grand gagnant fut sans conteste, un superbe Pinot gris d’Alsace 2012 de Laurent Barth. Une pure merveille dessus! Encore une belle bouteille conseillée par Autres Châteaux, cours portal à Bordeaux que j’aime beaucoup!

Œuf cocotte au panais, roquefort et poire

Je sais ce que vous ressentez en ce moment mes chers lecteurs. L’été indien a donné tout ce qu’il a pu! Nous offrant même la possibilité de boire un verre entre amis en terrasse un soir de 1er Novembre. Mais ce début de semaine est glacé. Adieu gambettes à l’air, petit pulls légers et bonjour à notre bon vieux duffle coat! Au moins, vous aurez de quoi retrouver le sourire et un peu de chaleur avec cette recette d’œuf cocotte, à préparer en moins de 10 minutes!

potins gourmands et sa recette d'oeuf cocotte au panais roquefort et poirePour la réaliser, il vous faut ( pour 4 cocottes) :

– 1 beau panais
– du miel
– un morceau de roquefort
– une grosse poire ou deux petites. (Comice ou William)
– 4 œufs
– du gruyère
– 1 petit pot de crème fraîche entière
– sel et poivre
– quelques cerneaux de noix

Commençons par le BA-ba. Qu’est ce que le panais? Après plusieurs débats à table, et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le panais, un petit lien bien utile par ici. Faites donc cuire votre panais, quelques minutes (8 minutes) dans un bouillon. Coupez-le en petits morceaux et faites-les revenir dans du beurre et une cuillère à soupe de miel jusqu’à ce qu’il dore. (Miel de châtaigner si vous avez!)

Disposez-les dans vos petites cocottes. Ajoutez un quart de votre poire, épluchée et coupée en petits morceaux, par dessus.

Vient le tour des quelques dés de roquefort. A disposer avec parcimonie, pour que la saveur du roquefort n’écrase pas celle de vos autres ingrédients. (Personnellement, j’ai mis quatre ou cinq petits dés par cocotte).

Je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter quelques cerneaux de noix. C’est la saison, et en plus tout le monde adore ça à la maison!

Mettez ensuite un œuf par cocotte. Fouettez légèrement votre petit pot de crème fraîche pour la détendre. Ajoutez dans vos cocottes une cuillère à soupe. Un tour de moulin de poivre et une pincée de gros sel. Et recouvrez (pas totalement) d’une grosse pincée de gruyère.

Et enfournez le tout à 180°C pendant 12 minutes (par une de plus!) Pour les plus pressés, un tour au micro-ondes et dès que le blanc de l’œuf est cuit, dépêchez-vous de sortir votre cocotte pour la déguster!

Régalez-vous et à très vite pour une nouvelle recette!