Terrine de Brocciu aux petits pois et à la coriandre, asperges vertes et coppa

Mes articles sont un peu comme le Brocciu corse, il faut les attendre longuement, mais une fois revenus au Printemps, on peut les savourer! 😉 Vous l’aurez donc compris, me revoilà. Et pour fêter ce retour en fanfare, je vous ai préparé une recette pleine de fraicheur et parfaitement de saison qui émoustille mes papilles aux premiers rayons de soleil : Terrine de brocciu corse et sa farce aux petits pois à la menthe et à la coriandre, accompagnée d’asperges vertes à la coppa italienne.

Pour réaliser cette recette, il vous faut (2 personnes):

terrine de brocciu aux petits pois, coriandre et menthe avec asperges vertes et pancetta grillées– Un pot de Brocciu corse (400g environ)
– 200 g de petits pois
– 1 bouquet de coriandre
– une bonne dizaine de feuilles de menthe
– de l’huile d’olive parfumée à l’orange ou aux clémentines
– de l’huile de sésame
– des asperges vertes
– des tranches de pancetta italienne
– du sel et du poivre
– quelques copeaux de parmesan.

Vous trouverez du brocciu frais chez votre fromager, mais cette recette est également réalisable toute l’année en remplaçant le brocciu par de la brousse disponible en supermarché (ou encore de la riccota mélangée avec du fromage de Mme Loïc). Mais le goût ne sera pas le même, moins prononcé et moins authentique.

Mettez de côté une petite poignée de petits pois pour la décoration finale. Préparez votre mélange de petits pois et d’herbes fraiches dans un petit mixeur à herbes. Rajoutez dedans une petite cuillère à café d’huile de sésame et une autre d’huile à la clémentine. Salez et poivrez. Il faut que cela ait une consistance de purée grumeleuse.

Fouettez dans un autre récipient votre brocciu en le poivrant et le salant légèrement.

recette de saison avec cette terrine de brocciu et d'asperges vertesPrenez un petit emporte-pièce rond. Etalez un premier étage de brocciu à l’intérieur, lissez-le bien. Faites en de même avec 1 petit cm de mélange aux petits pois. Puis un 3ème étage de brocciu. Démoulez le tout avec le poussoir pour que ce soit le plus net et propre possible.

Préparez une mini quenelle de préparation aux petits pois (avec l’aide de 2 petites cuillères) pour la déposer délicatement sur le dessus de votre terrine et quelques petits pois pour la décoration. Un trait d’huile d’olive.

Faites cuire vos asperges 3 minutes dans de l’eau bouillante salée en ayant pris soin de bien les préparer, puis égouttez-les. Enroulez-les d’une tranche de pancetta, puis faites dorer le tout à la poêle quelques minutes.

Vous n’avez plus qu’à les disposer à côté de votre terrine et y ajouter quelques copeaux de parmesan.

Il n’y a plus qu’à déguster! Je vous conseille d’accompagner votre terrine d’une tranche de pain de campagne grillée que vous aurez légèrement frottée avec une gousse d’ail. J’espère que vous vous régalerez!

Velouté de potimarron et quenelles à la pancetta et au chèvre

En ce moment, les journées sont tellement courtes que question dîner, c’est express! Mais avoir moins de temps pour la cuisine ne veut pas dire mal manger. Preuve par 4 avec ce délicieux velouté de potimarron, aux quenelles maison au chèvre et à la pancetta, où quelques croutons aillés et graines de courges torréfiées se sont glissés! Un plat très gourmand, qui tient au ventre pour les longs soirs d’hiver.
Pour réaliser cette recette, il vous faut (4 personnes) :

quenelles pancetta et chèvre et son velouté de potimarronPour la fabrication des quenelles fraiches,

150 g de lait
150 g d’eau
70 g de beurre salé
4 œufs
200 g de farine
poivre
1 demi bûche de chèvre
4 tranches de pancetta

 

 
Pour le velouté de potimarron,
un petit potimarron
2 cuillères à soupe de crème fraiche
une pincée de muscade
une petite pincée de canelle
du sel et du poivre
une cuillère d’huile d’olive
3 tranches de pain de campagne
1 gousse d’ail
des graines de courge

Commencez par préparer vos quenelles. Pour cela, mélangez l’eau et le lait, et ajoutez-y le beurre salé dans une casserole que vous portez à ébullition. Baissez le feu au maximum. Ajoutez la farine d’un coup et remuez jusqu’à ce que la pâte forme une boule qui se décolle bien des parois de votre casserole. Mettez votre pâte dans un saladier et ajoutez un à un les œufs lorsque le précédent a bien été incorporé par le mélange. Ajoutez votre pancetta et votre bûche de chèvre, que vous aurez préalablement haché.
Il est temps de former vos quenelles. Jetez un peu de farine dans une assiette et à l’aide de 2 cuillères à soupe, formez vos quenelles. Roulez les dans la farine ensuite légèrement pour qu’elles ne collent plus à vos doigts.
Préparez une nouvelle casserole d’eau bouillante, mettez-y vos quenelles et dès qu’elles remontent à la surface, attendez une minute supplémentaire pour que le coeur soit bien cuit et retirez-les dans une passoire.

velouté d'automne au potimarron et quenelles maison potins gourmandsIl est maintenant temps de préparer votre velouté. Rien de plus simple. Épluchez et coupez votre potimarron en morceaux. Faites le cuire dans un bouillon de volaille. Mixez-le ensuite avec un peu de votre bouillon, votre cuillère d’huile d’olive et vos deux cuillères de crème jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Assaisonnez avec les condiments.

Frottez vos tranches de pain avec votre gousse d’ail, détaillez-les en petits cubes et passez-les à la poêle avec vos graines de courges. Vous n’avez plus qu’à assembler le tout et à déguster en famille ou entre amis!

Tartine de cèpes persillés au jambon bellota

Parfois, et même souvent, le produit en cuisine parle de lui-même. C’est ce produit-là dont je vous parle qui m’a fait tomber dans la marmite, petite.

J’ai la chance d’avoir des parents qui font souvent des allers-retours en Espagne et me rapportent le nec plus ultra de ce qui se fait de l’autre côté de la frontière comme le jambon Bellota. A côté de ça, ma famille maternelle est devenue landaise d’adoption dans les années 70. Du coup, chacun profite de quelques escapades pour se balader en sous-bois, humer l’air du pin landais et dénicher ces perles que la forêt nous offre : les cèpes!

cagette de cèpes des landes pour recette de tartines aux cèpes et jambonCe coup-là, c’est mon oncle qui s’y est collé et m’a apporté une cagette entière de cèpes!

Ni une, ni deux, j’ai pris mon couteau à champignons, ma brosse et me suis mise au travail pour réaliser de délicieuses tartines, gourmandes à souhait pour mes invités.

Pour réaliser ces tartines aux cèpes et jambon bellota, il vous faut :

– des cèpes frais. (ou séchés que vous aurez trempés et égouttés auparavant)
– un petit bouquet de persil
– une gousse d’ail
– une noix de beurre
– du jambon bellota (à défaut, du jambon espagnol sera très bon également)
– du sel et du poivre

tartine de cèpes persillade au jambon espagnol bellotaNettoyez bien vos champignons pour enlever tout le sable restant et les petits restes de forêt.

Pendant ce temps, faites griller vos tartines soit au four, soit au grille-pain afin qu’elles soient juste dorées.

Coupez vos cèpes en morceaux. Jetez-les dans votre poêle préalablement beurrée. Ajoutez votre gousse d’ail écrasée.

Ciselez votre persil et versez-le sur vos cèpes en fin de cuisson.

Détachez les tranches de Bellota et, au moment de servir, ajoutez-les à votre mélange de cèpes. Posez le tout sur votre tartine. Salez et poivrez.

Foncez! Il n’y en aura pas pour tout le monde!

La recette peut être réalisée comme entrée, comme plat ou comme apéritif. Faites en fonction des quantités que vous avez et de votre budget!

NB : les cèpes en général diminuent par 3 en quantité une fois cuits.

Roulés de poulet aux noix et polenta thym parmesan

Je crois que j’ai un problème d’addiction aux noix! Peut-être même avec tous les fruits à coques : noisettes, pistaches, cacahuètes… Dès que les premières noix tombent, me voilà prête à réaliser des multitudes d’associations culinaires! Cette semaine, j’ai donc décidé de réaliser une recette très simple et à tomber : des roulés de poulet aux noix (vous allez voir comme c’est facile!) avec de la polenta au thym et au parmesan. Un régal!

Pour réaliser ce plat de roulés de poulet aux noix et sa polenta 4 personnes, il vous faut :

– 3 escalopes de poulet
– Un petit bol de noix
– Une sauce SACLA caviar de tomate et ail 
– 6 bâtonnets de gruyère
– Quelques branches de thym
– 1 sachet de parmesan
– de la polenta
– un petit pack de crème liquide.
– sel et poivre
– un carré de bouillon

roulé de poulet aux noix et polenta pimentée au thymOn commence en écrasant ou en mixant grossièrement vos noix avec deux grosses cuillères à soupe de sauce SACLA. On coupe ensuite en deux dans leurs épaisseurs les escalopes de poulet (attention à vos doigts! et veillez à faire des tranches fines et régulières).
Garnissez-les d’une épaisseur de 3mm de votre mélange aux noix et rajoutez à l’extrémité de vos escalopes vos bâtonnets de gruyère (prenez un AOP, comme ça vous pouvez être certain qu’il fondra à la cuisson! ;-))

Mettez vos escalopes recouvertes sur du papier film micro-ondes et faites de jolis roulés/boudins avec vos escalopes autour de vos bâtonnets de gruyère. Serrez les extrémités en tournant et en saucissonnant bien pour que le tout soit hermétique.

Pendant ce temps, réalisez un litre et demi de bouillon. Séparez votre bouillon en deux, une fois qu’il a bien pris. Laissez infuser vos branches de thym dans un des 2 (vous pouvez aussi en garder pour la déco, c’est sympa!)

Rapportez-vous au mode d’emploi de votre polenta pour connaitre la quantité à verser. J’utilise la Tipiak personnellement, un demi sachet suffit largement pour 4. Enlevez les branches de thym et versez votre polenta dans votre bouillon n°1. Remuez sans vous arrêter sans qu’elle épaississe trop (dans cette recette, elle doit presque avoir la consistance d’une purée) et rajoutez du bouillon si nécessaire. Versez ensuite votre petit pack de crème liquide (vous n’êtes pas obligés de tout mettre, faites en fonction de vos goûts) et 4 cuillères à soupe de parmesan, du sel et du poivre.

Dans l’autre bouillon mis de côté, faites cuire pendant environ 8 minutes vos roulés, voire 10 minutes maximum. Il doit être bien bouillonnant.

Une fois cuits, découpez-les en belles rondelles de 2 cm et disposez-les sur votre polenta au fond de votre assiette. Choisissez des assiettes creuses pour les présenter. Le rendu est beaucoup plus beau et l’effet plus grand^^! C’est prêt!

Spaghettis aux coques, sauce à la tomate, à l’ail et au persil

Des invités qui arrivent au dernier moment? Ou tout simplement envie d’un plat gourmand, simple et efficace? Potins Gourmands a la solution avec ce plat de pâtes, plus précisément, de spaghettis aux coques, à la sauce tomate, à l’ail et au persil. Quel plaisir de voir danser ces petites coques dans votre poêle au contact de l’huile d’olive et de la chaleur! Même les cuisiniers en herbe seront étonnés de la facilité de réalisation de cette recette!

Pour réaliser ce plat de spaghettis aux coques, sauce à la tomate,
il vous faut (2 personnes) :

– 200 g de spaghettis
– 500 g de coques
– 3 tomates bien juteuses
– 2 gousses d’ail
– 1 demi botte de persil
– de l’huile d’olive
– une cuillère à café de sucre
– quelques branches de thym
– 1 petit verre de vin blanc sec

coques persillées à la tomate et à l'ail potins gourmandsPlongez les coques dans un saladier rempli d’eau avec quelques grains de gros sel, pour qu’elles puissent rendre tout le sable et s’ouvrir délicatement.

Tout d’abord, préparez la sauce tomate en coupant en morceaux vos tomates avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, une gousse d’ail écrasée, une cuillère à cafe de sucre en poudre dans une casserole à feu moyen, en laissant infuser les branches de thym. Remuez de temps en temps, jusqu’à ce que le tout réduise et forme une sauce épaisse et brillante.

Pendant ce temps, faites cuire vos spaghettis al dente. Egouttez vos coques et faites les revenir dans votre poêle bien chaude, avec un filet d’huile d’olive, la moitié de votre seconde gousse d’ail écrasée, et dans les dernières minutes votre persil haché avec un verre de vin blanc pour les faire déglacer (petit le verre, hein! Afin de réaliser une petite sauce gourmande avec vos coquillages. ;-)).

Elles doivent toutes s’ouvrir. Si certains coquilles n’ont plus les coques, enlevez-les. Vous ne devez pas non plus garder les coques fermées (si elles ne s’ouvrent pas au bout de quelques minutes lors de la cuisson, c’est qu’elles ne sont plus fraiches).

Arrosez une fois cuites vos spaghettis d’un trait d’huile d’olive à l’ail, assaisonnez de quelques grains de gros sel et de poivre. Rajoutez-y votre sauce à la tomate bien épaisse (à laquelle vous aurez retiré les branches de thym) et ensuite vos coques.

Votre plat est prêt!

Gaspacho crémeux aux poivrons et à la fêta, basilic et pignons

recette gaspacho aux poivrons et feta basilic et pignonsAllo, allo la communauté gourmande! Cette semaine, on a tous repéré que l’expression « été indien » était dans toutes les bouches. Sur les côteaux bordelais, le thermomètre a encore frôlé les 30º!

Du coup, côté cuisine, on est plus tenté par des plats froids ou des aliments frais!
C’est pourquoi, cette semaine j’ai voulu vous concocter quelque chose de simple, de coloré et de goûteux, parfaitement adapté à cet été indien : un gaspacho crémeux aux poivrons et à la fêta, aux pignons torréfiés. Miam! 😉

Pour réaliser votre gaspacho aux poivrons, il vous faut : (pour 4 personnes)

3 poivrons rouges
1 feta
1 cuillère à soupe de tartare ou 3 carrés de boursin
1 yaourt au lait de brebis (ou de chèvre pour les amateurs)
Une dizaine de feuilles de basilic
1 pincée de piment fumé La Chinata
1 gousse d’ail
Des pignons de pin
Sel et poivre

Tout d’abord, faites cuire vos poivrons. Pour cela, coupez-les en deux, otez les pépins et les cotes blanchâtres. Disposez-les, face peau vers le haut et mettez les à cuire pendant 20 minutes à 200ºC. Cachez dessous votre gousse d’ail pour qu’elle confise pendant ce temps.

A la sortie du four, enlevez la peau des poivrons puis mixez-les avec vos carrés de boursin, le contenu de votre gousse d’ail confite, votre yaourt de brebis, vos épices et quelques unes de vos feuilles de basilic émincées. (Gardez-en tout de même un peu pour la décoration).

Vous pouvez pendant ce temps torréfier vos pignons légèrement et émietter votre fêta.

Versez le tout dans votre récipient, agrémentez avec les pignons, quelques miettes de fêta et les feuilles de basilic entières que vous aviez mises de côté! C’est prêt!