Tartine de cèpes persillés au jambon bellota

Parfois, et même souvent, le produit en cuisine parle de lui-même. C’est ce produit-là dont je vous parle qui m’a fait tomber dans la marmite, petite.

J’ai la chance d’avoir des parents qui font souvent des allers-retours en Espagne et me rapportent le nec plus ultra de ce qui se fait de l’autre côté de la frontière comme le jambon Bellota. A côté de ça, ma famille maternelle est devenue landaise d’adoption dans les années 70. Du coup, chacun profite de quelques escapades pour se balader en sous-bois, humer l’air du pin landais et dénicher ces perles que la forêt nous offre : les cèpes!

cagette de cèpes des landes pour recette de tartines aux cèpes et jambonCe coup-là, c’est mon oncle qui s’y est collé et m’a apporté une cagette entière de cèpes!

Ni une, ni deux, j’ai pris mon couteau à champignons, ma brosse et me suis mise au travail pour réaliser de délicieuses tartines, gourmandes à souhait pour mes invités.

Pour réaliser ces tartines aux cèpes et jambon bellota, il vous faut :

– des cèpes frais. (ou séchés que vous aurez trempés et égouttés auparavant)
– un petit bouquet de persil
– une gousse d’ail
– une noix de beurre
– du jambon bellota (à défaut, du jambon espagnol sera très bon également)
– du sel et du poivre

tartine de cèpes persillade au jambon espagnol bellotaNettoyez bien vos champignons pour enlever tout le sable restant et les petits restes de forêt.

Pendant ce temps, faites griller vos tartines soit au four, soit au grille-pain afin qu’elles soient juste dorées.

Coupez vos cèpes en morceaux. Jetez-les dans votre poêle préalablement beurrée. Ajoutez votre gousse d’ail écrasée.

Ciselez votre persil et versez-le sur vos cèpes en fin de cuisson.

Détachez les tranches de Bellota et, au moment de servir, ajoutez-les à votre mélange de cèpes. Posez le tout sur votre tartine. Salez et poivrez.

Foncez! Il n’y en aura pas pour tout le monde!

La recette peut être réalisée comme entrée, comme plat ou comme apéritif. Faites en fonction des quantités que vous avez et de votre budget!

NB : les cèpes en général diminuent par 3 en quantité une fois cuits.

Roulés de poulet aux noix et polenta thym parmesan

Je crois que j’ai un problème d’addiction aux noix! Peut-être même avec tous les fruits à coques : noisettes, pistaches, cacahuètes… Dès que les premières noix tombent, me voilà prête à réaliser des multitudes d’associations culinaires! Cette semaine, j’ai donc décidé de réaliser une recette très simple et à tomber : des roulés de poulet aux noix (vous allez voir comme c’est facile!) avec de la polenta au thym et au parmesan. Un régal!

Pour réaliser ce plat de roulés de poulet aux noix et sa polenta 4 personnes, il vous faut :

– 3 escalopes de poulet
– Un petit bol de noix
– Une sauce SACLA caviar de tomate et ail 
– 6 bâtonnets de gruyère
– Quelques branches de thym
– 1 sachet de parmesan
– de la polenta
– un petit pack de crème liquide.
– sel et poivre
– un carré de bouillon

roulé de poulet aux noix et polenta pimentée au thymOn commence en écrasant ou en mixant grossièrement vos noix avec deux grosses cuillères à soupe de sauce SACLA. On coupe ensuite en deux dans leurs épaisseurs les escalopes de poulet (attention à vos doigts! et veillez à faire des tranches fines et régulières).
Garnissez-les d’une épaisseur de 3mm de votre mélange aux noix et rajoutez à l’extrémité de vos escalopes vos bâtonnets de gruyère (prenez un AOP, comme ça vous pouvez être certain qu’il fondra à la cuisson! ;-))

Mettez vos escalopes recouvertes sur du papier film micro-ondes et faites de jolis roulés/boudins avec vos escalopes autour de vos bâtonnets de gruyère. Serrez les extrémités en tournant et en saucissonnant bien pour que le tout soit hermétique.

Pendant ce temps, réalisez un litre et demi de bouillon. Séparez votre bouillon en deux, une fois qu’il a bien pris. Laissez infuser vos branches de thym dans un des 2 (vous pouvez aussi en garder pour la déco, c’est sympa!)

Rapportez-vous au mode d’emploi de votre polenta pour connaitre la quantité à verser. J’utilise la Tipiak personnellement, un demi sachet suffit largement pour 4. Enlevez les branches de thym et versez votre polenta dans votre bouillon n°1. Remuez sans vous arrêter sans qu’elle épaississe trop (dans cette recette, elle doit presque avoir la consistance d’une purée) et rajoutez du bouillon si nécessaire. Versez ensuite votre petit pack de crème liquide (vous n’êtes pas obligés de tout mettre, faites en fonction de vos goûts) et 4 cuillères à soupe de parmesan, du sel et du poivre.

Dans l’autre bouillon mis de côté, faites cuire pendant environ 8 minutes vos roulés, voire 10 minutes maximum. Il doit être bien bouillonnant.

Une fois cuits, découpez-les en belles rondelles de 2 cm et disposez-les sur votre polenta au fond de votre assiette. Choisissez des assiettes creuses pour les présenter. Le rendu est beaucoup plus beau et l’effet plus grand^^! C’est prêt!

Risotto aux noix de saint jacques, tempura de chou fleur

Pour trouver un peu de réconfort en ce début de semaine pluvieux, rien de tel qu’une recette onctueuse et de saison. J’ai craqué sur un superbe chou fleur chez mon primeur et des noix de saint-jacques (les premières de la saison) m’ont fait de l’oeil chez le poissonnier. Du coup, je me suis dit que ça vous ferait du bien, une recette gourmande et originale en mixant ces deux ingrédients!

Pour réaliser votre risotto aux noix de Saint jacques et vos morceaux de chou-fleur en tempura, il vous faut (4 personnes) :

– Un gros verre à moutarde de riz arborio
– 30 g de beurre
– Un oignon jaune
– 1 litre de bouillon (volaille, poule ou légumes en fonction de ce que vous aimez)
– Une grosse poignée de noix
– un verre de vin blanc sec
– 3 à 4 noix de Saint-jacques par personne soit une petite quinzaine.
– Un petit sachet de gruyère
– 3 têtes de chou-fleur
– 2 cuillères à soupe de farine
– 2 cuillères à soupe de maizena
– un peu de bière
– une cuillère à soupe de curry
– sel et poivre
– de l’huile d’olive de colza ou de tournesol

recette de risotto original aux noix de saint jacques et chou fleur en tempuraCommençons par le risotto en lui-même. Vous taillez votre oignon en fines lamelles et préparez votre litre de bouillon grâce à votre cube.

Faites revenir vos grains de riz dans votre beurre jusqu’à ce qu’ils soient tous translucides et rajoutez-y alors votre oignon ciselé. Versez votre verre de vin blanc jusqu’à évaporation. Puis ajoutez une louche de bouillon jusqu’à évaporation complète de chacune (vous n’êtes pas obligés d’utiliser la totalité de votre bouillon). L’objectif final est d’obtenir une consistance du riz encore légèrement ferme mais tout de même fondante. Le secret d’un risotto bien réussi est de ne pas avoir laissé votre riz brûler dans le fond de votre casserole ou marmite, donc d’avoir remué activement.

Versez-y vos morceaux de noix et votre sachet de gruyère (pas celui de 500g évidemment! ^^ je vous avais vus venir!). Un filet de crème fraiche fluide si vous en ressentez le besoin (ou la gourmandise!)

Préparez votre mélange à tempura avec la farine, la maizena et le curry. Une ou deux cuillère à soupe de bière. Il faut que le mélange reste un peu épais en évitant les grumeaux. Salez et poivrez. Taillez en partant de la base vos têtes de chou-fleur pour garder toute la jolie dentelle que la tête forme. Chauffez fortement votre huile, trempez vos choux-fleurs dans votre mélange épais et jetez-les dans votre huile bien chaude (faites bien attention à vous… j’ai gardé une jolie cloque sur la joue!) jusqu’à ce que chaque morceau dore bien et égouttez-les sur du sopalin.

Enfin, dans une poêle, faites revenir vos Saint-jacques dans un peu de beurre ou d’huile d’olive à l’ail. Jusqu’à ce qu’elle soient dorées (et non noires…) Assaisonnez le tout.

Servez dans un joli récipient et évidemment, régalez-vous! Voilà, j’ai faim moi maintenant…