Falafels à la sauce au yaourt, citron et tahin

Le dernier voyage en Turquie a laissé d’excellents souvenirs culinaires, et j’aime me plonger parfois dans les pinterests de cuisinières de l’Orient. Je suis nostalgique de ces épices et de ces saveurs. Bref, j’avais besoin de soleil dans ma cuisine aujourd’hui! Du coup, je vous ai concocté une recette très simple, mais qui mérite un vrai coup de main, venant du Liban : Les falafels!

Kesako? Ce sont de petites boules, que l’on peut déguster soit à l’apéritif (ce que je préfère mais sans en abuser!) soit en plat avec une salade généreuse, composées de pois chiches, de persil et d’oignons, d’épices et d’ail, frites à l’huile.

Pour réaliser une bonne dizaine de falafels, il vous faut :

– 1 boîte de pois chiches en conserve de 400g environ
– 1 oignon rouge (ou frais) haché grossièrement
– une dizaine de brins de persil
– 1 gousse d’ail
– 1 cuillère et demi à soupe de farine
– du sel et du poivre
– 2 cuillères à café de cumin
– 1 cuillère à café de coriandre moulue
– 1 cuillère à café de curcuma
– 1 pincée de cardamome moulue
Ainsi que de l’huile végétale pour friture (je recommande tournesol)

falafels sauce au yaourt citron et tahin potins gourmandsEnsuite, le déroulement est vraiment simple!
Vous rincez bien vos pois chiches et les égouttez. Vous ciselez votre oignon et votre persil que vous rajoutez aux poix chiches. Ecrasez ensuite la gousse. Rajoutez la farine et toutes les épices. Salez et poivrez bien comme il faut.

Mixez le tout en laissant de beaux morceaux. La réussite de vos falafels réside dans le mixage, qui doit être absolument grossier. Vous ne devez en aucun cas faire une crème. Il doit y avoir pleins de morceaux. Vous pouvez même vous passer de l’étape mixeur et préférer un fouet à cocktail (ou un fouet tout court) pour écraser le tout. (vous faites même du sport pendant ce temps! ;-))

Avec votre préparation, faites ensuite des boules de la taille d’une balle de ping-pong.
Faites chauffer votre huile. Une fois qu’elle est bien chaude, plongez-y délicatement vos falafels. Faites-les rouler en remuant votre casserole délicatement (attention aux éclaboussures!). Une fois bien dorés, sortez vos falafels et égouttez-les sur du sopalin.

Pour réaliser votre sauce d’accompagnement, il vous faut :
– deux yaourts ou fromages blancs
– la moitié d’un jus de citron
– une cuillère à café de tahin (en magasin bio ou dans des épiceries fines spécialisées)
– du sel et du poivre

Vous n’avez qu’à mélanger tous vos ingrédients en salant et poivrant en fonction de votre goût.

Il ne vous reste plus qu’à tremper généreusement vos falafels dans votre sauce. Que vous pouvez également remplacer par un houmous si vous le souhaitez. Enjoy!

Spaghettis aux coques, sauce à la tomate, à l’ail et au persil

Des invités qui arrivent au dernier moment? Ou tout simplement envie d’un plat gourmand, simple et efficace? Potins Gourmands a la solution avec ce plat de pâtes, plus précisément, de spaghettis aux coques, à la sauce tomate, à l’ail et au persil. Quel plaisir de voir danser ces petites coques dans votre poêle au contact de l’huile d’olive et de la chaleur! Même les cuisiniers en herbe seront étonnés de la facilité de réalisation de cette recette!

Pour réaliser ce plat de spaghettis aux coques, sauce à la tomate,
il vous faut (2 personnes) :

– 200 g de spaghettis
– 500 g de coques
– 3 tomates bien juteuses
– 2 gousses d’ail
– 1 demi botte de persil
– de l’huile d’olive
– une cuillère à café de sucre
– quelques branches de thym
– 1 petit verre de vin blanc sec

coques persillées à la tomate et à l'ail potins gourmandsPlongez les coques dans un saladier rempli d’eau avec quelques grains de gros sel, pour qu’elles puissent rendre tout le sable et s’ouvrir délicatement.

Tout d’abord, préparez la sauce tomate en coupant en morceaux vos tomates avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, une gousse d’ail écrasée, une cuillère à cafe de sucre en poudre dans une casserole à feu moyen, en laissant infuser les branches de thym. Remuez de temps en temps, jusqu’à ce que le tout réduise et forme une sauce épaisse et brillante.

Pendant ce temps, faites cuire vos spaghettis al dente. Egouttez vos coques et faites les revenir dans votre poêle bien chaude, avec un filet d’huile d’olive, la moitié de votre seconde gousse d’ail écrasée, et dans les dernières minutes votre persil haché avec un verre de vin blanc pour les faire déglacer (petit le verre, hein! Afin de réaliser une petite sauce gourmande avec vos coquillages. ;-)).

Elles doivent toutes s’ouvrir. Si certains coquilles n’ont plus les coques, enlevez-les. Vous ne devez pas non plus garder les coques fermées (si elles ne s’ouvrent pas au bout de quelques minutes lors de la cuisson, c’est qu’elles ne sont plus fraiches).

Arrosez une fois cuites vos spaghettis d’un trait d’huile d’olive à l’ail, assaisonnez de quelques grains de gros sel et de poivre. Rajoutez-y votre sauce à la tomate bien épaisse (à laquelle vous aurez retiré les branches de thym) et ensuite vos coques.

Votre plat est prêt!