Quelle peut être la signification d’un mal au genou droit ?

par potins-gourmands

Le fait d’avoir mal au genou droit ou au genou gauche peut signifier beaucoup de choses. En effet, ce type de douleur peut avoir différentes causes. Il peut s’agir soit de douleurs non traumatiques comme un début d’arthrose ou de douleurs traumatiques comme une élongation des ligaments dans l’entorse du genou droit. Plusieurs autres affections sont possibles de provoquer ce genre de douleur. Poursuivez votre lecture pour connaitre en détail les causes possibles d’une douleur au genou droit.

Les gonalgies d’origine mécaniques non traumatiques

Le mal à l’articulation est assez fréquent chez beaucoup de personnes. Les douleurs d’origine mécanique apparaissent avec la mise en mouvement de l’articulation touchée. Elles s’atténuent ou disparaissent lorsque l’articulation est mise au repos. Dans le cas de la douleur au genou, on parle de gonarthrose. Les gonarthroses peuvent être provoquées par :

  • L’arthrose,
  • La dégénérescence des ménisques,
  • Les fractures spontanées,
  • L’algodystrophie,
  • Un kyste du creux poplité.

Dans certains cas, il peut aussi s’agir d’ostéonécrose aseptique des condyles, de la maladie de Paget osseuse ou encore de la maladie d’Osgood–Schlatter. De plus, une douleur de la hanche peut aussi se projeter au niveau du genou.

La gonarthrose

La gonarthrose représente l’une des causes de douleur au genou les plus fréquentes. Avec ce type d’affection, les lésions se développent dans 35 % des cas entre le fémur et la rotule ou entre le tibia et le fémur dans 65 % des cas de gonalgie.

Le facteur récurrent dans la gonarthrose est le surpoids ou l’obésité. D’où l’importance d’une alimentation bien régulée. De plus, la gonarthrose peut également survenir suite à un traumatisme sportif incluant de graves lésions ligamentaires. Enfin, les défauts d’axe du genou et l’ablation du ménisque peuvent aussi entrainer la survenue d’une gonarthrose.

Les gonalgies d’origine inflammatoire non traumatiques

L’arthrose fémoro-patellaire

Ce type d’arthrose se traduit ou se manifeste par une douleur au genou durant certains mouvements précis comme la descente d’escaliers. En cas de position assise prolongée, vous pouvez également ressentir de la douleur. Ce type d’affection est confirmée par une radiographie du médecin.

L’arthrose fémoro-tibiale

Ce type d’arthrose se manifeste de manière précise par une gêne dans les mouvements impliquant l’emploi de l’articulation. Si vous souffrez d’arthrose fémoro-tibiale, votre mobilité peut s’en trouver réduite. Après une radiographie, vous pouvez en avoir la confirmation.

Les autres formes d’affection mécanique

La dégénérescence des ménisques est une forme d’usure favorisée par l’âge, les anomalies de la statique de la jambe ou encore les traumatismes répétés. Les fractures spontanées quant à elles sont souvent observées chez les personnes qui font des efforts intensifs répétés sur de longues durées. L’hygroma du genou se manifeste par une inflammation de la bourse prérotulienne.

Ce type d’inflammation de la bourse prérotulienne survient souvent chez les personnes ayant l’habitude de travailler à genoux. L’algodystrophie, quant à elle, est un ensemble de symptômes visibles ou apparaissant après un traumatisme ou une intervention chirurgicale. Par contre, la maladie de Paget osseuse provoque un remaniement anarchique des os.

Les gonalgies d’origine inflammatoire non traumatiques

Au niveau des affections d’origine inflammatoire, le système immunitaire attaque les tissus articulaires du corps de la personne. Cette réaction anormale du corps peut occasionner raideur, douleur et lésions articulaires. Dans le cas d’espèce, il s’agit surtout de maladies inflammatoires systémiques comme :

  • La polyarthrite rhumatoïde,
  • Le lupus érythémateux disséminé,
  • La spondylarthrite ankylosante,
  • Le rhumatisme associé à un psoriasis.

Ces différentes affections sont qualifiées de rhumatismes microcristallins. Ces différents rhumatismes engendrent souvent des gonalgies. Quant aux tendinites douloureuses, elles peuvent atteindre la patte d’oie, le tendon rotulien, qui va de la partie inférieure de la rotule au tibia, le tendon quadricipital.

Dans certains cas, le patient peut développer une arthrite infectieuse ou une ostéo-arthrite. Il se peut aussi que les douleurs du genou soient dues à un cancer ou à une tumeur bénigne. Quoi qu’il en soit, ne tardez pas trop avant de consulter votre médecin quand les douleurs sont fréquentes.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)

You may also like

Laissez un commentaire