Que faut-il savoir en ce qui concerne la maladie articulaire inflammatoire ?

par potins-gourmands

Les maladies articulaires inflammatoires désignent l’ensemble des troubles articulaires dus à des inflammations situées à proximité des articulations. Encore appelée rhumatisme inflammatoire, cette affection est d’origine multiple et touche toutes les tranches d’âge. Découvrez ici, tout ce que vous devez retenir en ce qui concerne la maladie articulaire.

Les causes des maladies articulaires inflammatoires

Les causes des maladies articulaires inflammatoires sont diverses et variées. Elles peuvent être d’origine traumatique ou liées à l’âge, conduisant généralement à l’usure des cartilages. Cette dernière est d’ailleurs une cause fréquente des pathologies articulaires. Dans les cas d’inflammation, la maladie est qualifiée de rhumatisme inflammatoire. Ce sont des pathologies qui affectent :

  • Les personnes âgées
  • Les personnes en surpoids
  • Les adeptes de sport intensif
  • Les femmes après la ménopause.

Ces troubles peuvent aussi être causés par une inflammation des tendons ou des ligaments. En ce qui concerne l’hérédité, elle est responsable de maladies sous-jacentes, comme les maladies auto-immunes. Celles-ci se manifestent par l’apparition de douleurs au niveau des articulations ce qui fait de ce facteur une cause du mal.  

Les différents types de maladies articulaires inflammatoires

Le terme « troubles articulaires inflammatoires » recouvre plusieurs variantes, car plusieurs types de rhumatismes articulaires inflammatoires existent. Ces maux sont très nombreux et d’origines comme de manifestations diverses.

Les différents types de maladies articulaires inflammatoires

L’arthrite et l’arthrose

En ce qui concerne l’arthrite, c’est l’un des types de maladies inflammatoires les plus connues et les plus répandues. Elle se manifeste généralement par l’inflammation des articulations entraînant des douleurs et des raideurs qui peuvent s’aggraver avec l’âge. L’arthrite existe sous plusieurs formes dont :

  • La polyarthrite rhumatoïde qui concerne surtout les articulations des mains et des pieds
  • La spondylarthrite ankylosante qui touche surtout les articulations proches de la colonne vertébrale et celles du bas du dos
  • La goutte qui touche toutes les articulations et se déclare souvent à partir du gros orteil du pied
  • La chondrocalcinose articulaire encore appelée pseudo-goutte qui est une maladie microcristalline affectant les articulations
  • le lupus causé par des réactions auto-immunes du corps et qui peut affecter les articulations
  • Etc.

Par ailleurs, l’arthrose quant à elle, est un autre type d’arthrite, mais plutôt généralisé. Elle est aussi très connue, car elle comporte également un bon nombre de déclinaisons en pathologies sous-jacentes spécifiques. Ces dernières se différencient généralement par la zone ou l’articulation touchée et sont entre autres la gonarthrose pour le genou ou encore la coxarthrose pour la hanche.

Cette maladie se distingue également sous la forme de l’arthrose digitale et la rhizarthrose qui concerne des zones comme le pouce, l’arthrose du rachis et les arthroses de l’épaule, du coude ou des chevilles. Ses effets peuvent être atténués à l’aide de compléments ou de traitements naturels.

Les autres maladies articulaires

En dehors des différentes formes d’arthrites et d’arthroses, plusieurs autres maladies articulaires toutes également très dangereuses. C’est le cas de la drépanocytose par exemple, due à une malformation des globules blancs ou encore la maladie de Lyme et la maladie de Crohn. Ces pathologies sont responsables d’un gonflement inflammatoire d’une ou plusieurs articulations.

Les symptômes les plus fréquents

Les maladies articulaires inflammatoires se manifestent par de nombreux symptômes dangereux pour la santé, dont le plus évident est la douleur, qui peut être aiguë ou chronique. Les œdèmes et les gonflements sont également des symptômes très fréquents. L’intensité de la douleur ou le stress et les autres symptômes peuvent varier selon le type de la maladie articulaire concernée. Dans le cas de l’arthrose par exemple, la douleur empire si vous faites peu de sport.

L’arthrite quant à elle, se manifeste par des rougeurs, des enflures et des douleurs tout au long de la journée. Quand la maladie est due à un traumatisme, les douleurs articulaires sont intenses à chaque mouvement impliquant la zone touchée. Des complications peuvent toutefois survenir et entraîner des déformations articulaires. Ces malformations peuvent engendrer une diminution claire de la mobilité et dans certains rares cas une forme de handicap.

Retenez que les maladies articulaires inflammatoires représentent un danger clair pour l’appareil locomoteur. Ces maladies impactent la vie des malades en réduisant leur mobilité.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

You may also like

Laissez un commentaire