Trimébutine : Quels sont les dangers de ce médicament ?

par potins-gourmands

Pour soulager les troubles intestinaux, plusieurs solutions sont disponibles en pharmacie. Parmi les médicaments que le médecin peut vous prescrire à cet effet, on distingue la Trimébutine qui est connue pour ses propriétés antispasmodiques. Si vous avez l’habitude d’utiliser ce médicament, vous pouvez sans doute confirmer son efficacité. Mais il importe également de connaitre ses limites, c’est-à-dire ses effets indésirables pour l’organisme, ainsi que les précautions à prendre durant son utilisation. Retrouvez toutes ces informations dans la suite de cet article.

La Trimébutine : qu’est-ce que c’est ?

La Trimébutine est un médicament appartenant à la famille des antispasmodiques. Disponible en pharmacie, elle est souvent prescrite pour les patients souffrant de maux de ventre ou de troubles du transit. Ce médicament a pour rôle de lutter contre les contractions anormales et involontaires des muscles composant les intestins comme dans le cas de l’arthrose. En calmant ces contractions encore appelées spasmes, il parvient à restaurer la bonne motricité intestinale et de combattre les problèmes de transit.

Quand utiliser la Trimébutine ?

En général, la Trimébutine est prescrite dans le cadre d’un traitement symptomatique précis des douleurs liées au dysfonctionnement du tube digestif et les troubles d’inconfort intestinal dus au dysfonctionnement des intestins. Ainsi, le médecin peut prescrire ce médicament lorsque le patient présente :

  • Des maux de ventre (adulte ou enfant de 3 ans et plus) ;
  • Le syndrome de l’intestin irritable ou la colopathie fonctionnelle ;
  • La diarrhée ;
  • Le ballonnement ;
  • La constipation et d’autres problèmes de santé intestinaux.

Quels sont les dangers dans l’utilisation de la Trimébutine ?

Quels sont les dangers dans l’utilisation de la Trimébutine ?

La consommation de la Trimébutine peut aussi présenter des dangers. En effet, comme effets indésirables, ce médicament peut provoquer une éruption cutanée, des réactions cutanées sévères, des réactions allergiques comme l’urticaire, le choc anaphylactique, l’œdème de la face et les démangeaisons. Le plus souvent, ces effets disparaissent en quelques heures. C’est pourquoi il est recommandé de l’éviter lorsque vous devez prendre le volant, lorsque vous êtes au travail ou lorsque vous devez passer des examens.

Un autre danger lié à l’utilisation de ce médicament est le surdosage qui peut entrainer des effets neurologiques comme les convulsions, la somnolence et des effets cardiaques comme la bradycardie.

Quelles sont les contre-indications dans l’usage de la Trimébutine ?

Il existe plusieurs cas de contre-indication au Trimébutine. Tout d’abord, ce médicament est déconseillé pour les enfants de moins de 2 ans au risque que leur organisme ne tolère pas le traitement. L’enfant peut alors présenter des effets indésirables immuno-allergiques et cutanés. Ensuite, le médicament est déconseillé chez les femmes enceintes, allaitantes ou celles qui planifient une grossesse. Lorsque celles-ci ont des troubles de transit, il est recommandé de consulter un docteur pour un traitement approprié.

Par ailleurs, en cas d’intolérance au lactose, la Trimébutine est contre-indiquée au risque de faire développer la galactosémie. Avec l’aspartame comme composant, le médicament n’est pas aussi conseillé lorsque le patient souffre de la phénylcétonurie et de fructosémie. De plus, pour un diabétique ou un patient ayant un régime pauvre en sucre, la Trimébutine n’est pas recommandée.

Articles similaires

5/5 - (2 votes)

You may also like

Laissez un commentaire